Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2010

Quelque part

 

Monte la rue - Paris minuit

 

Quelque part, je suis heureux. Mon malheur revient. Je redeviens quelqu'un d'intéressant.

Mais ma première pensée sera pour toi. Tu me trouveras changé. Je parlerai moins. Mon silence sera pesant. Je serai une salle vide où tu entendras l'écho de tes pas. Peut être auras-tu un peu froid... Mais je ne veux pas te perdre ma chérie. Crois encore en moi, je t'en prie... Juste un peu. Mes lèvres sont muettes, mais mon coeur est lourd. Il déborde. Je te serrerai fort dans mes bras. Très fort. Aussi fort que je le peux... J'espère que tu comprendras. Combien ma tristesse est infinie, mais involontaire. J'espère que tu comprendras combien ta présence me sauve chaque jour de moi-même. Tu as fait entrer la lumière, ne me retire pas cette lumière. Attend moi un peu. Il y aura des jours meilleurs. Infiniment meilleurs.

Je veux pas te perdre parce que je suis fou...

Mohamed Saïd, Tanger, 27 juillet 2010, 20h03.

Commentaires

Fou d'elle ? d:-)

Écrit par : Cristophe | 27/07/2010

La musique donne une autre dimension aux mots.
Tres jolie composition. Ton spleen est tres palpable. Sauve toi par toi meme. N'attends rien de personne, surtout pas d'une femme qui te fuit.

Écrit par : Mouka | 12/11/2010

Les commentaires sont fermés.